Réouverture d’une classe de 6eme, victoire des parents d’élèves au Collège Michelet

Après avoir réussi à empêcher la fermeture d’une classe de 5ème en juin dernier, les parents d’élèves du collège Edmond Michelet ont du s’opposer à la fermeture d’une classe de 6ème à la rentrée. Cette fermeture a été annoncée par le Rectorat à..la mi-juillet, sous prétexte d’une baisse du nombre d’inscrits.

Émois des nouveaux parents le lundi de la rentrée des classes de 6eme, 15 familles apprennent que leur enfant n’est pas affecté.e à Michelet et qu’aucune réaffectation n’a été organisée! Autre mauvais surprise: les 4 classes de 6eme ont un effectif de 26 à 27 élèves par division alors que le Collège est classé en REP (Réseau d’Education prioritaire) avec un effectif moyen qui ne devrait pas dépasser 25 élèves par classe.

Le Rectorat aurait-il menti ? En tout cas, la fermeture tardive et autoritaire d’une classe et les élèves non affecté.e.s témoignent (de nouveau) d’un grand mépris à l’égard de ce quartier populaire qui a déjà connu la fermeture d’un centre dentaire de la sécurité sociale et d’un bureau de poste.

Impulsée par les parents d’élèves FCPE du Collège, une pétition demandant la réouverture immédiate d’une classe de 6eme est largement signée par les parents des classes de 6eme. Avec le soutien de la FCPE Paris, le Rectorat est interpellé, la Mairie et les députés des XVIeme et XVIIeme circos sont sollicités.Les parents concerné.e.s manifestent leur mécontentement auprès du Rectorat. Dans un premier temps, celui-ci commence à réaffecter des élèves au compte-goutte puis,au bout de 48 heures, décide de ré-ouvrir une classe de 6eme.

Le mercredi soir, une réunion prévue avant l’annonce de cette victoire rassemble de nombreux parents dans les locaux d’une association du quartier. Tous sont déterminés à continuer à agir ensemble pour défendre de bonnes conditions d’accueil et enseignement des élèves dans ce quartier.