Automatisation et robotisation

Cet article est une libre traduction et adaptation de l’excellente vidéo de CGP Grey : Humans Need Not Apply. Cet article ne prétend pas apporter de solutions aux problèmes qu’il soulève, mais simplement à les mettre en lumière et susciter la réflexion.

Introduction

Autrefois les humains devaient chasser et pratiquer la cueillette pour survivre. Mais les humains sont intelligents, aussi nous avons fabriqué des outils pour nous faciliter le travail. Du bâton au soc, du soc au tracteur, nous sommes passés d’une situation où toute la population devait travailler à produire de la nourriture à l’agriculture moderne qui n’a besoin de quasiment personne pour produire cette nourriture – que nous pouvons pourtant toujours produire en abondance.

Bien sûr, cela ne s’applique pas seulement aux travaux de la terre. Nous avons passé les derniers millénaires à construire des outils pour diminuer les travaux physiques de toute sorte. Ces sont des muscles mécaniques – plus forts, plus fiables et moins faciles à fatiguer que ne pourront jamais l’être les muscles humains. Et c’est une bonne chose. Le remplacement du travail humain par ces muscles mécaniques libère les gens qui peuvent se spécialiser et tout le monde en profite, même ceux qui ont des professions manuelles. C’est ainsi que l’économie peut croître et le niveau de vie s’élever.

Continuer la lecture de Automatisation et robotisation

Le numérique, un enjeu majeur de souveraineté

Xavier Niel a récemment inauguré Station F, le plus grand incubateur de start-up du monde. On ne peut que se féliciter de l’existence d’un tel endroit. Car oui, il faut des entrepreneurs (qui n’aient pas forcément envie de devenir milliardaires), mais qui innovent, créent des produits et de l’emploi. Mais est-ce que cette France de start-ups voulue par Emmanuel Macron n’est pas un miroir aux alouettes? Ce n’est pas tout de faire des start-ups, il faut un écosystème.

Continuer la lecture de Le numérique, un enjeu majeur de souveraineté